« Quand le Zim rencontre le Tom | Accueil | Les goûts et les couleuvres »

10/09/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vincent

Oui, un bon disque injustement démoli par une certaine critique, jusqu'à Pitchfork qui commence à lâcher ses poulains...

benyaming

le meilleur groupe du monde rentre dans le rang et dans le rock n roll circus avec ce disque indigeste, flagrant manque d'inspiration, retour en arrière artistique.

Ils auraient mieux fait de se saborder.

RIP

Christophe

@ benyaming: J'aime beaucoup le RIP. Qui illustre le phénomène consistant à enterrer ceux qu'on a aimé au moindre désaccord artistique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.