« Efterklang - Cutting Ice To Snow | Accueil | 3 x Tindersticks »

08/01/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

isatagada

@ Christophe
Hello again. Je connais ça ;-) On en deviendrait parano parfois ! Mais les gens lisent plus qu'on ne pense et quant à les faire écrire, il faut souvent que le sujet les touche sacrément. Daniel Darc comme Thierry Amiel sont des gens dont l'hyper sensibilité laisse rarement indifférent. Il y a souvent des réactions les concernant.
J'ai lu que l'on parlait de Radiohead plus haut dans les comments, voilà encore un groupe étonnant. Leur dernier album est sublime, il faut l'acheter absolument !!! Je viens d'en parler un peu chez moi, et bon, je crois bien que, partie, sur ma lancée, j'ai encore dépassé les bornes des limites ^^ arf, on ne se refait pas :-)))Bises

Sylvain de Suisse

Une interview qui parle d'Alizée à Wyatt en passant de Dany Brillant à Coltrane puis de religion et de drogues!!!
Putain ça fait plaisir...
Vive les punks.

Sylvain F.

Salut Christophe,
Ton itw fait plaisir à lire, parce que 1) le sujet m'intéresse et 2) j'aime bien comment tu as mené la chose et 3) souvent je trouve que les blogueurs ne font pas assez d'interviews et/ou ne savent pas les mener parce que leurs questions sont trop plates et/ou technico-technique, là non, tout a fait ce que j'aime et ce que je fais moi-même ! Alors attention, je t'attends au tournant mec ! Parce que Darc c'est un bon client tout de même... Seras-tu aussi fort avec un autre artiste ? Suspense... Sur ce je t'invite à lire mes itws d'artiste (notamment de Darc) et mes chroniques de disques (notamment de Amours Suprêmes) sur mon blog http://parlhot.over-blog.com
Tu y trouveras plein de choses, de Darc à Radiohead en passant par Katerine, Costes, Antony and the Johnsons, Einsturzende Neubauten...
Bye

Christophe

@ Sylvain F.

Merci pour ces compliments. Mais comme tu le sous-entends, une bonne interview dépend pour beaucoup de l'interviewé (sa faculté à se livrer, ses intérêts, etc.). Celles présentes ici me semblent pour la plupart s'éloigner du simple plan promotionnel ou de considérations trop techiniques, mais parfois, face à des artistes à la carrière encore jeune, difficile de dépasser un cadre plan-plan. En gros, je suis surtout content des interviews de "vieux", de Wyatt à Dominique A, en passant par le Darc.

Par contre, contrairement à ce que tu sous-entends sur ton blog, mon approche de ce nouveau Darc n'est pas vraiment emphatique. Enfin, je n'en parle pas, plus précisément, me contente de rendre une rencontre. Pour ma pomme, je trouve ce nouvel album réussi, dans son orientation pop/variété. Après, ce n'est pas forcément ce que je préfère. Mais je suis forcé de reconnaître que c'est objectivement mieux foutu et plus sincère que nombre de mecs évoluant dans les mêmes sphères...

Sylvain F.

C'est sûr que cet album est déjà au-dessu de beaucoup de choses... mais bon c'est dur de ne pas être exigeant avec darc après Crèvecoeur ;-)

Quand je disais "emphatique" ça ne t'était pas adressé en fait, c'est juste que je devine que beaucoup vont l'être (à ta place et à ma place). J'ai notamment lu une chronique "emphatiquement" flingueuse sur Chronicart, et "emphatiquement" complaisante dans Rock&Folk...

Au plaisir mister !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.